Tous les derniers jeudis du mois de 14h à 16h, les psychologues de l’Association pour le Soin Queer et Féministe, Agnès Dantagnan et Sophie Pirès animeront en alternance un espace d’écoute et de partage de vécus des violences de genre dans un cadre safe. Il s’adresse aux professionnel·le·s du secteur culturel. Ce groupe de parole est ouvert et en présentiel. Chaque session est limitée à 8 personnes, sur inscription. Les sessions auront lieu à l’Espace des Diversités et de la Laïcité, 38 rue d’Aubuisson à Toulouse.

Public bénéficiaire  :
Professionnel·le·s du secteur culturel : Professionnel·le·s artistes et non-artistes, étudiant·e·s, bénévoles concernées par des violences de genre.

Objectifs :  
> Identifier les violences de genre et les mécanismes mis en place par les auteur·e·s de violences sexistes et/ ou sexuelles : emprise, culpabilisation, contrôle.
> Identifier sur soi et autrui les symptômes de l’état de stress post-traumatique psychologique.  
> Soutenir l’émergence de stratégies de résilience concernant les vécus de violences de genre
> Réduire le sentiment d’isolement des victimes, la re-traumatisation, et la chronicisation des troubles. 

Prochains groupes de parole :
Jeudi 28 avril 2022 de 14h à 16h
Jeudi 30 juin 2022 de 14h à 16h
Jeudi 29 septembre 2022 de 14h à 16h
Jeudi 27 octobre 2022 de 14h à 16h
Jeudi 24 novembre 2022 de 14h à 16h
Jeudi 15 décembre 2022 de 14h à 16h

Sur inscription uniquement :

    Formulaire à remplir

    Les psychologues

    Agnès Dantagnan est psychologue clinicienne, prenant en compte les oppressions systémiques dans sa pratique. Elle est titulaire d’un master 2 Psychopathologie de la violence complété par un Diplôme Universitaire sur les violences de genre (Paris Denis Diderot). Elle a cofondé en 2008 l’association Psychologues Du Monde Toulouse Midi Pyrénées qui accueille des personnes en situation de précarité et vivant ou ayant vécu des persécutions politiques liées au genre, à l’orientation sexuelle ou aux convictions politiques. Elle est également membre active de ASQF (Association pour le Soin de Queer et Féministe) depuis 2019. Elle est spécialisée dans l’accueil des personnes ayant vécu ou vivant des violences sexistes et/ou sexuelles et/ou en questionnement identitaire. 

    Sophie Pires est psychologue clinicienne en cabinet libéral à Toulouse et anime des groupes d’analyse de pratiques. Sa pratique est marquée par son engagement féministe pour l’accès aux droits et au soin des personnes LGBTQIA+. Elle fait partie de l’ASQF (Association pour le Soin de Queer et Féministe) depuis mai 2021 et contribue à développer un réseau de santé communautaire de “psys situé·e·s” prenant en compte les différentes oppressions systémiques, pour un meilleur accès au soin psychologique des personnes minorisées.

    L’ASQF, l’Association pour le Soin Queer et Féministe

    L’ASQF, basée à Toulouse (31) depuis 2019, regroupe des militant·e·s féministes, dont une majorité de psychologues LGBTQI et/ou racisé·e·s. Son objectif est l’amélioration de la santé globale pour les personnes issues de la diversité de genre et de sexualité ainsi que la lutte contre les violences sexistes, sexuelles, de genre dans une perspective féministe intersectionnelle (prenant en compte le croisement de différentes oppressions dans le champ social). Elle s’inscrit dans un réseau d’associations féministes et de santé communautaire locales et nationales. Pour mener à bien ses actions, l’ASQF se décompose en trois grands domaines d’activités : 1_ Formations, supervisions et groupes d’analyse de pratique, 2_ Espace de soin psychologique et amélioration de l’accès à la santé globale, 3_ Réseaux de réflexions et de recherches situées.